Les Grenades soutient

Avec la collection "Octobre Rose" nous soutenons l’Institut Curie, acteur de référence de la lutte contre le cancer. Il associe un Centre de Recherche et un Ensemble Hospitalier pour prendre en charge tous les cancers, y compris les plus rares.


Fondé en 1909 par Marie Curie, L’Institut Curie rassemble sur trois sites plus de 3300 chercheur.euse.s, médecins et soignant.e.s autour de trois missions : la recherche, les soins, la conservation et la transmission des savoirs.

Avec la collection Don't cut me nous soutenons Excision parlons-en, une association qui accompagne les filles et femmes concernées par les mutilations sexuelles féminines.

 

Grâce à leur réseau d’associations. Ils et elles mettent en

relation les actrices et acteurs concerné.e.s pour favoriser les synergies, le partage d’information, la remontée de bonnes pratiques et une mutualisation des ressources.

Et enfin ils et elles favorisent le débat avec les pouvoirs publics locaux, nationaux et internationaux pour mettre la lutte contre l’excision à l’agenda global.

Avec la collection Sista Lova Lova nous soutenons En avant toute(s), une association qui agit pour l’égalité femmes-hommes et la fin des violences.

Elle agit principalement auprès des jeunes en oeuvrant pour sensibiliser et enfin changer les comportements sexistes. Elle accompagne aussi des jeunes femmes et personnes LGBTQIA+ vivant des violences au sein du couple et de la famille via le premier tchat spécifique.

Avec la collection Endo Girls nous soutenons ENDOmind, association créée en 2014 par 2 personnes atteintes d’endométriose désireuses de déclencher une prise de conscience à grande échelle quant au sort de millions de femmes. 

 

Agréée par le Ministère de la santé, ENDOmind a pour but de mieux faire connaître l’endométriose, changer le regard sur les malades et améliorer leur prise en charge globale.

C'est une association d’actions, que ce soit auprès du grand public, des professionnels de santé, institutions ou de tous les acteurs qui peuvent avoir un rôle à jouer dans l’amélioration de la prise en charge des personnes atteintes d’endométriose.

logo.png

Séverine a travaillé pendant 10 ans comme assistante sociale en milieu psychiatrique. Fin 2016, un cancer est venu chambouler sa vie, ses envies.

 

Elle a souhaité donner du sens à cette épreuve et transformer cette expérience de vie difficile en un projet qui pourrait servir à d'autres personnes touchées par la maladie. C'est ainsi qu'elle a fondé l'association Dégom'crab fin 2017.

Son premier objectif était de contribuer à la recherche médicale.  Grâce à diverses manifestations elle a, en 2 ans, versé 6000€ pour la recherche contre le cancer au Centre Léon Bérard à Lyon.

Au fil du temps, au gré des rencontres,  l'association a évolué pour accompagner les personnes touchées par le cancer dans la délicate période de l'après.